L’art d’atteindre ses objectifs

5 BONNES RAISONS D’ÊTRE «JUSTE» SOI-MÊME

Cet article participe à un carnaval d’articles ayant pour thème « Que représente le mot juste dans votre réalité? » Je vous invite à suivre ce carnaval et à aller découvrir les différents articles qui y sont proposés!

Autour d’une table, se trouve 6 femmes d’influence, 6 entreprises uniques en plein essor mais une seule mission, soit celle de changer le monde. Une odeur de café flotte dans l’air, la complicité est présente et se faire sentir par les rires fusent de toute part. Attirée par cette atmosphère, la créativité s’est invitée au rendez-vous mensuel…

«Et si on faisait un carnaval d’articles?»

Un mot, différentes significations.  Voilà une thématique qui saura lier nos passions. Le mot en question : JUSTE

JUSTE, ce mot qui peut prendre multiples formes m’oblige à trouver le sens que je veux lui donner. Je fais donc appel à mon application de prédilection pour activer ma réflexion : Instagram.

Au fil des images, l’application me propose plusieurs possibilités du #Juste. Drôlement, je remarque celles qui font référence à l’authenticité comme #JustDoIt #JustBeYou.

JUST BE YOU… SOIS TOI-MÊME!

C’est ce qui nous est souvent répété lorsque nous devenons entrepreneur.  Mais être soi, c’est quoi en réalité? Parce qu’on nous demande d’être tant de choses en même temps. Entre le réseautage, se démarquer par nos projets, être présent sur les réseaux sociaux, sortir de sa zone de confort tout en étant la meilleure version de soi-même, c’est beaucoup en même temps!

Il faut dire que la ligne est mince entre être soi et être la personne que tout le monde veut que l’on soit. Or, l’authenticité est assurément la clé de la réussite.  Voici donc, cinq bonnes raisons d’oser être JUSTE SOI-MÊME :

1- Ouvre la voie aux opportunités

Dans la vie professionnelle comme personnelle, nous avons accès à plusieurs opportunités, mais pas toutes sont bonnes et nous conviennent. Par contre, c’est en sachant ce que nous souhaitons atteindre que nous pouvons s’ouvrir aux bonnes opportunités.

2- Permet de cibler les bons clients

C’est en identifiant qui nous sommes comme entrepreneur que nous pouvons interpeller les bonnes personnes et comprendre leur besoin. Apprenez à les connaître, écoutez-les puisque seul eux ont le secret pour être conquiert.

3- Laisse entrer la créativité

Comme le mentionne Elizabeth Gilbert dans son chef d’œuvre «BIG MAGIC», c’est la créativité qui vient vers nous et c’est à nous de l’accueillir.  Malgré que nous devons apprendre à saisir les bonnes puffs de créativité, nous devons également savoir relâcher celles qui ne sont pas en mesure de nous accompagner dans le développement de notre entreprise.

4- Prédispose à l’abondance

Sachant que l’Univers nous envoie ce que nous lui reflétons, il en est davantage important d’être soi afin de recevoir ce qui est bon pour nous et d’avoir ce sentiment de reconnaissance et de gratitude pour continuer de faire tourner cette roue d’abondance.

5- Influence l’alignement avec la mission

C’est en étant fidèle à soi-même que notre mission d’entreprise peut être claire et par le fait même, nous permettre d’accueillir les opportunités, les clients, la créativité et l’abondance.

Pourquoi vouloir être quelqu’un d’autre alors qu’être juste soi permet d’aller plus loin et de se réaliser en tant qu’entrepreneur.

AssistanceVirtuelle.co s’assure que le développement de vos projets soit en cohérence avec vos valeurs personnelles. Nous vous assistons dans la réalisation de vos objectifs par votre mission d’entreprise vous permettant d’atteindre les résultats souhaités. Pour savoir de quelle façon nous pouvons vous assister, réservez votre séance gratuite dès maintenant 

Les choses arrivent à ceux qui sont attentifs

image1

Le temps des fêtes tire à sa fin et tout le monde déclare 2017 comme étant l’année de grands succès! Je trouve ça très beau de témoigner de l’excitation de tous mais moi, je me sens seule dans mon coin.  Je ne crois pas être tout à fait prête à faire le saut dans cette nouvelle année.  Il y a tant de chose que j’aurais aimé accomplir en 2016.  Je ne suis même pas certaine si tout ce que j’ai identifié comme objectifs pour 2017 sont réellement des objectifs qui me font vibrer.

C’est la course aux résolutions, aux nouveaux projets, aux nouvelles habitudes.  Je me sens comme une enfant qui n’a pas eu le temps de faire ses devoirs.

Je ne suis pas prête à entamer cette nouvelle année. INSPIRATION OÙ ES-TU!? Je suis complètement déconnectée.  J’angoisse.

Je suis à la recherche d’inspiration, d’un signe pour m’offrir cette étincelle en guise de confirmation.  Je discute avec des amies qui me conseillent, j’écoute des vidéos d’inspiration, je lis.  J’en ai marre. J’abandonne!

À trop vouloir on finit par s’égarer.  Je comprends que j’ai un lâché prise à faire.

Trop souvent nous tentons d’être comme tout le monde, de se conformer aux traditions malgré tous nos efforts pour sortir du moule.

Certains me diront «C’est Mercure rétrograde» ou encore «C’est le Stellium en poisson».  C’est peut-être l’effet planétaire qui est la cause de mon état d’âme, mais la seule chose que je sais à cet instant, c’est que je ne sais pas. Je ne sais pas par quoi je vais commencer ni par quoi je vais terminer.

Je décide donc de mettre sur papier une sorte de bucket list de mes souhaits pour les 361 prochains jours. Par contre, cette fois, je me donne le droit de ne pas tous les réaliser et je m’autorise à les modifier en cours de route, si bon me semble.

Ouep! Cette année, je choisis de vivre dangereusement! (wink)

Ensuite, je délaisse papier et crayon et je trouve confort à faire ce qui me plaît à profiter du moment présent avec ceux que j’aime, quand tout à coup je tombe sur une citation qui dit «When they go low, we go high» de Michelle Obama.  Et voilà, sept mots qui dessineront le reste de mon année.

C’est fou comme parfois on cherche l’inspiration trop loin, comme si elle est inacessible, pourtant.

Les choses arrivent à ceux qui veulent bien prendre le temps de regarder autour de soi.

MA DISCIPLINE – MON SUCCÈS

Toute la semaine je vous ai parlé et je vous ai partagé des articles sur l’importance d’avoir une discipline physique dans son quotidien de façon générale, mais davantage, lorsque l’on est entrepreneur ou travailleur autonome.

J’ai fait beaucoup de bruit cette semaine à ce sujet, comme si j’étais un entraineur.  Malgré que ce ne soit pas ma profession, je devais partager ce qui est pour moi une grande découverte, un éveil de conscience depuis que moi-même j’ai débuté l’entrainement.

En fait, j’ai entrepris le jogging il y a quelques années, lorsque le diagnostique de cancer est tombée pour une amie proche de moi.  L’idée de la voir traverser une épreuve difficile, seule1, me tuait à l’intérieur.  J’ai donc prise la décision de l’accompagner en entreprenant un défi qui serait de taille pour moi et je me suis inscrite à la course du 5km de la Fondation pour le cancer du sein, et du même coup ramasser de l’argent pour cette cause qui me touchait, pour la deuxième fois de trop près.  Les gens qui me connaissent, savent combien difficile l’atteinte de cet objectif fut pour moi.

Depuis, j’ai couru un second 5km, celui du night nation run à la Ronde en septembre 2016.

En août dernier, j’ai embarqué dans la folie d’une amie et nous nous sommes inscrites chez Isatis Sport, un centre où l’on pratique la discipline du Crossfit.  Je me suis rapidement sentie troublée par cette nouvelle forme d’exercice que j’entamais.  En majorité, les gens sont beaucoup plus jeunes que moi et par conséquent, plus rapide et plus fort.  Je me sentais comme une «pas bonne», «moins que rien» et valait mieux abandonner maintenant avant qu’ils n’encaissent mon premier paiement et de simplement continuer mon chemin. À partir de ce moment, mes croyances ont fait un 360 (Oh non! Aucune exagération).  Juste au moment où j’allais prendre la poudre d’escampette, on m’a immédiatement ramené à l’entrainement en adaptant l’exercice du moment, pour moi.  Pris dans mon égo de «Je suis pourrie» je n’avais pas constaté que durant le WOD2, plusieurs ont également adapté certains exercices selon leur force. Finalement, rien avoir avec le fait d’être plus lent, moins bon, etc.. Les faiblesses de certains sont les forces des autres.

Cette règle, «d’adapter» est en fait, de façon générale, celle du monde de la discipline Crossfit.  Sans m’en rendre compte, j’ai découvert un endroit qui travaillerait non seulement mes muscles mais aussi, me faire prendre conscience de mes «mauvais patterns» mentaux et comment pousser au travers.

Apprendre à dépasser ses limites c’est un beau concept, mais comment fait-on?  J’ai réalisé que je me «bullshitais» souvent à me dire durant les work out «jsuis incapable», «je veux arrêter» Ô combien de fois me suis-je dit ces mots, les yeux plein d’eau. Ces entraineurs qui nous accompagnent ont appris à lire notre non-verbal au point où notre mental est démasqué.

«Pousse au travers ton mental» «Concentre-toi sur toi» «T’es capable» me répète-t-on sans cesse.  S’il y a quelque chose que j’ai compris de cette discipline c’est que tu n’obstines pas ton coach.  Non pas parce que je l’ai déjà tenté (Je mentirais si je disais que j’en ai jamais eu l’envie) mais bien parce que j’ai le sentiment que l’on croit en moi, en mon potentiel physique et ça, je m’y accroche dans les moments les plus difficiles.

Réussir à pousser mes limites, je réussi à le faire, chaque fois que je mets les pieds chez Isatis et lorsque je retourne à mon bureau, cette mentalité m’accompagne tout au long de la journée.

Depuis, ma clientèle a doublé voire presque triplé.  Ce fameux X dont tout le monde cherche désespérément, le mien, je l’ai trouvé.

Peu importe votre discipline de choix, maintenez-la dans les moments les plus demandants, car elle a le pouvoir de vous transporter là où vous souhaitez être.  Suffit de s’abandonner et d’y croire!

Merci Mathieu, Joel, Vincent, Emile et membres Isatis

1 Parce que l’on est vraiment face à nous même lorsque le cancer frappe

2 Work out of the day

SYNDROME DE LA PAGE BLANCHE

Voilà que depuis quelques semaines j’ai débuté un blogue professionnel.  J’ai toujours eu cette passion pour la rédaction, même que je tiens un blogue personnel depuis maintenant plusieurs années.  Il s’est vu refaire une nouvelle allure à quelques reprises au cours de son évolution : LOULOU, COSMOPOLITAIN ET FOLIE, LES ARTICLES DE LOULOU et maintenant il s’est transformé en QUARANTE ET QUELQUES afin d’être plus représentatif de ma situation et mon inspiration première soit, celle de refaire sa vie à quarante ans.

Il y a quelques temps, on m’avait fait la suggestion de démarrer un blogue afin de présenter les derrières de la scène d’AssistanceVirtuelle.co.  J’ai trouvé l’idée extraordinaire puisqu’elle me permettrait de combiner ma passion professionnelle et celle de la littérature.

Je caresse depuis de nombreuses années l’idée de mettre en œuvre un projet littéraire, mais je n’ai jamais osé.  Cette fois, ce projet fait partie de ma planification annuelle, on commence petit afin de nourrir l’inspiration !

Malgré que j’aie identifié des sujets (le dumping comme dit Kim) pour assurer le maintien de mon blogue, je fais présentement face au syndrome de la page blanche.  Je me surprends à regarder mon écran, prêt à écrire, mais rien ne semble se composer.  Je comprends pourtant l’art de la rédaction (sujet+verbe+complément=une phrase complète).

J’ai beaucoup de chose à dire, à partager mais je crois que j’ai besoin de prendre le temps et me recentrer afin de collecter mon inspiration du moment.  Une méditation s’impose !

M’installer confortablement dans un endroit où il n’y a pas de bruit me fait un grand bien.  Mon cerveau étant continuellement chargé, j’oubli de prendre une pause d’inspiration, de recharge.

À assister mes clients avec leur projet, d’établir une stratégie pour les différencier de leur compétition me cause pour la première fois à faire face à un manque d’inspiration.  Voilà une belle leçon d’humilité.  Parce que parfois, c’est l’assistante qui nécessite d’être assistée et ce soir, je prends le temps de bien m’entourer.  On ferme les lumières, on allume quelques chandelles et on recharge sa créativité avec un bon bouquin #BIGMAGIC!

Signature

LE CLASSEMENT

LE CLASSEMENT, ce sujet qui en effraie plus d’un.  Pourtant, il n’y a rien de bien mystérieux ou de complexe pourvu que celui-ci corresponde à nos besoins.  À moins de travailler dans une clinique médicale ou être bibliothécaire, le classement se doit de faciliter notre vie.  Il n’y a pas de système spécifique puisque sa mission est de nous rendre plus efficace.

Chaque entreprise petite ou moyenne possède des catégories principales, il suffit de bien les identifier.  De façon générale, il y a des onglets communs tels que CLIENTS-COMPTABILITÉ-FAMILLE-ASSURANCE-CARTE DE CRÉDIT, etc.

De ces grandes catégories, viennent les sous sections comme par exemple les dossiers individuels de clients.  Vous pouvez utiliser la méthode alphabétique, qui est la plus fréquente.  Sous l’onglet comptabilité, on pourrait retrouver les sous dossiers : catégories trimestrielles pour les rapports de taxes, impôts, etc.  De même pour les assurances ou l’on pourrait retrouver assurance vie, assurance maison, assurance automobile.

Par contre, afin de maintenir une bonne structure, avoir les fiches des dossiers actifs proche ou sur le bureau de travail vous permet d’entamer un pré-classement.

Sur mon bureau, j’ai les dossiers de mes clients actifs.  J’ai également créé un dossier pour accumuler mes reçus, factures ; en fait, tout ce qui sera nécessaire d’inclure dans mon prochain rapport de taxes.  Cette manière m’évite de perdre des documents importants.

Vous pourriez aussi y prévoir un dossier compte à payer.  Lorsque viendra le moment de payer celles-ci, il n’y aucun oubli.

En résumé, le classement ne se veut aucunement compliquée.  Il a comme fonction de vous permettre d’être efficace et ranger.  Parce que prendre un temps de fou pour trouver des documents telles qu’une entente à signer, une facture à payer, etc, vous fait perdre du temps qui pourrait être utilisé à autre chose de plus pertinent.

Pour implanter un système organisationnel à votre mesure, n’hésitez pas à faire appel à AssistanceVirtuelle.co.  Ensemble, nous créerons une méthode à votre mesure, selon vos besoins.

Signature

Sortir de ma zone de confort….moi?

Vous savez cet instant où vous êtes conscient que vous devez sortir de votre zone de confort pour atteindre un nouveau pallier dans votre vie personnelle ou professionnelle, mais que vous ne pouvez faire autrement que de maintenir un pied à l’extérieure de celle-ci pour prendre la poudre escampette si nécessaire ?

Et bien, c’est ma situation actuelle. L’idée de sortir de ma zone de confort m’excite vraiment ! Elle me procure une quantité d’adrénaline suffisante pour vouloir conquérir le monde entier, ET me fait juuuuste assez peur pour me faire figer, m’empêchant de faire une phrase complète devant des inconnus.

Je vie avec ce blocage inconsciemment depuis très longtemps.  J’ai toujours été une personne timide et ce, depuis ma tendre enfance.  Depuis que je suis devenue une maman, j’ai fait fleurir le people person en moi. Alors, vous comprenez que de me retrouver dans cette situation me surprend au point où je ne sais trop ce qui se passe.  Je suis entourée de personnes qui tout comme moi, pataugent dans le monde des affaires, certains plus expérimentés que d’autres.  Qui aurait cru que mon mur entrepreneurial allait être les événements de réseautage ?!  Tout à coup, j’ai l’impression que le barman ne fournit pas les cosmo au rythme souhaité.

Sans blague, j’avais de grands projets d’avenir moi ! J’allais devenir une conférencière et partager mon expertise, mes croyances connexes à ma mission d’assistante.  Voilà que ce rêve vient de fouèrer1 devant cette constatation qu’est la mienne.  Ah non ! Cachée derrière mon écran pour l’éternité est mon réel destin ! (Bon oké, j’exagère LÉGÈREMENT, mais encore).

Assise sur mon tabouret en sirotant mon xième cosmo, j’observe ces gens discuter entre eux, rire et s’échanger leur carte d’affaires lorsque tout à coup, j’entends une petite voix que l’on m’a présenté jadis comme étant mon intuition me disant « Vas-y Caro. Go mingle.  Je sais que tu veux y participer…Allez, vas-y. Enjoy !» Tentée de plus en plus sans trop savoir si j’étais motivée par l’alcool, le Barny Stinson2 en moi surgit et déclara « CHALLENGE ACCEPTED ».

Je me lève, mon courage entre les mains, j’entame le pas.  En avançant, qui est-ce que j’aperçu au loin… Ouiiiiiii mon ami Eliott ! Touchdown3 ! Finalement, le rôle de la brave n’est que partie remise puisque je suis sauvée ! Après tout, qui a dit que le réseautage devait se faire seul ?

Malgré cette paralysie temporaire, ce fut une soirée fort agréable où j’ai eu le plaisir de rencontrer de belles personnes, tous comme moi, avec de grands rêves.  Nous avons tous des défis à surmonter, et une zone de confort à traverser ; moi c’est le réseautage, et vous quel est votre défi ?

 

 

Signature

 

 

 

1 fouèrer : l’action de s’étendre de tout son long avec style

2 Barny Stinson : Personnage fictif dans la série télévisée américaine How I met your mother

3 Touchdown : l’action de compter un but au football suivi d’une danse victorieuse

Sur la route!

Depuis peu, j’ai modifié mon lieu de service pour permettre à un plus grand nombre d’entrepreneurs de bénéficier de mon aide.  À interagir avec les gens, lors d’événements ou en consultation privée, je me suis rendue compte que nombreux sont les entrepreneurs qui nécessitent un service d’assistance même s’ils ont un « One man business ».  Leur besoin premier étant le classement, j’ai vite compris que minime sont ceux qui peuvent être efficace dans un désordre.

J’ai donc décidé d’offrir un service « mobile » tout en restant dans ma mission qui est d’assister les entrepreneurs dans leur surcharge de travail et de les assister dans le développement de projet afin de leur permettre d’atteindre leurs objectifs rapidement et efficacement. 

Et aujourd’hui je m’en vais au cœur de la Montérégie ! Je vais mettre de l’ordre dans les papiers.  Je vais faire un tri de paperasse et je vais créer un système de classement offrant à mon client un sentiment de légèreté et de contrôle.

Malgré que plusieurs spécialistes comme Eric Abrahamson, professeur à la Colombia Business School, qui a créé l’équation du désordre et Kathleen Vohs, chercheur à l’Université du Minesota affirment que le désordre stimule la créativité, je crois fortement que de laissez s’empiler la paperasse peut créer des conséquences fâcheuses pour l’entrepreneur, puisque celle-ci peut contenir des papiers importants comme par exemple des factures impayées et qui, si non adressées peuvent en surgir des effets secondaires tels que la perte d’opportunité, un mauvais crédit, etc.  À long terme, cette façon de faire ajoutera son lot de défis vous obligeant de prendre le temps de tout remettre en ordre et mettre à jour vos dossiers négligés.

Avant de partir créer un miracle, je contacte mon client afin de m’assurer qu’il possède tout le matériel dont je nécessiterai.  Je prépare ce qui manque, j’embarque dans ma coco (ma voiture) et

HOP! Direction Miracle land!

Signature

Oh Soleil comme tu m’inspires!

Il y a des matins plus inspirants que d’autres n’est-ce pas ?  Pour ma part, lorsque le soleil se pointe le bout du nez je me sens particulièrement motivée à prendre possession de ma journéeon heure de prédilection, mais il m’arrive parfois de snoozer plus d’une fois.  Cette matinée s’annonce productive, on aime ça !  À peine levée, je me dirige vers la cuisine pour débuter avec un verre d’eau question de maintenir mon énergie (semble-t-il qu’il est prouvé scientifiquement qu’un verre d’eau le matin maintien une bonne énergie tout au long de la journée, qui suis-je pour contredire cette théorie, si c’est bénéfique pour ma santé, JE SUIS PARTANTE !), je m’installe à mon bureau de travail et démarre mon ordinateur.  Dans l’attente, je regarde ce qui est à l’horaire dans mon agenda pour voir si ce que j’ai identifié comme tâches à accomplir me plaît toujours.

 

Vérifions si tout est en place :

  • Ordinateur ouvert CHECK !
  • Agenda sous les yeux CHECK !
  • Cahier d’écriture et stylo à porter de main CHECK !
  • Chignon fait CHECK !
  • Lunette au bout du nez CHECK !

Allons-y.

LA ROUTINE

Je commence par écrire sur une feuille mes projets en cours et je vois ce que je peux faire aujourd’hui pour faire avancer le processus de réalisation.  Bien sûr, j’ai déjà inscrit à l’agenda tout ce que je dois ou devrais faire dans ma journée, mais il m’arrive parfois de déroger légèrement de mon horaire puisque, votre Assistante Virtuelle est constamment en mode Brainstorming. Donc, pour garder cette créativité vivante, je dois me réserver quelques plages horaires supplémentaires vides.  Une fois mon agenda modifié, s’il y a lieu, je passe à l’étape suivante soit LA PRIORISATION.

Prête à mettre en action ma productivité, je me logue sur mes comptes courriels et médias sociaux et je contacte certains de mes clients pour voir comment je peux les assister aujourd’hui.  Je ne pratique pas cette méthode pour tous mes clients, mais ça, c’est un autre billet de blogue (bah quoi, je dois bien maintenir votre intérêt !).

ET C’EST PARTI ! 150 minutes top chrono..

Et vous, comment démarrez-vous votre journée ?

Signature

1 Pour ceux et celles qui me découvrent, j’ai adopté la méthode 50 minutes, ce qui veut dire que je m’alloue un temps spécifique, soit 50 minutes pour m’obliger un temps de pause lorsque le chrono sonne, ce qui accroît ma productivité et augmente ma concentration.

Bienvenue dans mon univers

Souvent les gens ont la perception qu’une assistante se doit d’être parfaite. Elle n’a pas droit à l’erreur ou presque.  C’est selon moi, une responsabilité lourde à porter puisque je ne crois pas en la perfection.  Par contre, comme je suis une personne qui aime le défi, j’en fais un de mes objectifs de vie.  De toute façon, ceux qui me connaissent, pourrons confirmer que mon dicton est « si je ne sais pas comment le faire, j’apprendrai à le faire ».

Vous comprendrez que je suis une assistante passionnée.  Depuis la découverte de cette passion, transmise sans doute par ma mère, j’ai baigné dans le domaine du secrétariat depuis plus de vingt ans.  Sortie de l’école, diplôme à la main, j’étais prête à conquérir le monde.

À cette époque, (Oui Oui, je suis assez vieille pour dire ça), j’avais cette croyance que derrière chaque grand homme il y a une femme, et moi, c’est elle que je voulais être !  J’ignorais ce que ça allait devoir impliquer comme engagement de ma part, mais quelque part, je savais qu’il y avait une place pour moi et j’étais déterminée à la trouver !

C’était bien excitant tout ça mais où allais-je débuter ma recherche ? Comment devais-je trouver cet emploi qui allait me permettre d’atteindre mon but ?  J’ai donc retroussé mes manches et je me suis accrochée à cette vague qui allait me guider vers les opportunités que le marché du travail avait à m’offrir.  C’était le début d’une belle aventure.

Bien que j’aie développé une expertise dans mon domaine, j’étais intriguée par le fait que certains gestionnaires atteignaient le respect et le succès plus facilement que d’autres.  Au fil du temps, j’ai compris que le tout se jouait selon les valeurs de chacun et leur attitude, voire «PATRON» versus «LEADER».

Étant bien différents, le gestionnaire et l’entrepreneur possèdent le même défi, c’est-à-dire, celui de la structure administrative.  Malgré leur mission différente, tous ont des objectifs établis et fixés pour atteindre les résultats souhaités.

Maman de trois (3) enfants, je m’épuisais à tenter de concilier travail/famille et la vie 9@5 me causait la nausée.  Je perdais l’inspiration.  J’avais besoin de retrouver la motivation, la raison du pourquoi j’étais devenue une secrétaire, une adjointe, une agente administrative classe 1 (tous ces titres qui avaient en bout de ligne la même définition.  Sauf la classe 1, ce qui signifiait que j’étais devenue BIG! Oh yeah!).

Faire partie de la solution c’est ce qui m’interpelle et les gens avec de grands rêves me passionnent.  Depuis ce temps, AssistanceVirtuelle.co est née et je vagabonde dans le monde des affaires en assistant les entrepreneurs dans leur surcharge et développement de projets afin de leur permettre d’atteindre les objectifs visés rapidement et efficacement.

Aujourd’hui, je vous ouvre la porte de mon univers pour vous faire découvrir les derrières de la scène d’une assistante virtuelle.  Je vous invite à me suivre dans mon quotidien où je partagerai mes bons coups, mes défis et où vous verrez comment j’assiste les entrepreneurs..

Bienvenue dans mon monde!

Signature