Toute la semaine je vous ai parlé et je vous ai partagé des articles sur l’importance d’avoir une discipline physique dans son quotidien de façon générale, mais davantage, lorsque l’on est entrepreneur ou travailleur autonome.

J’ai fait beaucoup de bruit cette semaine à ce sujet, comme si j’étais un entraineur.  Malgré que ce ne soit pas ma profession, je devais partager ce qui est pour moi une grande découverte, un éveil de conscience depuis que moi-même j’ai débuté l’entrainement.

En fait, j’ai entrepris le jogging il y a quelques années, lorsque le diagnostique de cancer est tombée pour une amie proche de moi.  L’idée de la voir traverser une épreuve difficile, seule1, me tuait à l’intérieur.  J’ai donc prise la décision de l’accompagner en entreprenant un défi qui serait de taille pour moi et je me suis inscrite à la course du 5km de la Fondation pour le cancer du sein, et du même coup ramasser de l’argent pour cette cause qui me touchait, pour la deuxième fois de trop près.  Les gens qui me connaissent, savent combien difficile l’atteinte de cet objectif fut pour moi.

Depuis, j’ai couru un second 5km, celui du night nation run à la Ronde en septembre 2016.

En août dernier, j’ai embarqué dans la folie d’une amie et nous nous sommes inscrites chez Isatis Sport, un centre où l’on pratique la discipline du Crossfit.  Je me suis rapidement sentie troublée par cette nouvelle forme d’exercice que j’entamais.  En majorité, les gens sont beaucoup plus jeunes que moi et par conséquent, plus rapide et plus fort.  Je me sentais comme une «pas bonne», «moins que rien» et valait mieux abandonner maintenant avant qu’ils n’encaissent mon premier paiement et de simplement continuer mon chemin. À partir de ce moment, mes croyances ont fait un 360 (Oh non! Aucune exagération).  Juste au moment où j’allais prendre la poudre d’escampette, on m’a immédiatement ramené à l’entrainement en adaptant l’exercice du moment, pour moi.  Pris dans mon égo de «Je suis pourrie» je n’avais pas constaté que durant le WOD2, plusieurs ont également adapté certains exercices selon leur force. Finalement, rien avoir avec le fait d’être plus lent, moins bon, etc.. Les faiblesses de certains sont les forces des autres.

Cette règle, «d’adapter» est en fait, de façon générale, celle du monde de la discipline Crossfit.  Sans m’en rendre compte, j’ai découvert un endroit qui travaillerait non seulement mes muscles mais aussi, me faire prendre conscience de mes «mauvais patterns» mentaux et comment pousser au travers.

Apprendre à dépasser ses limites c’est un beau concept, mais comment fait-on?  J’ai réalisé que je me «bullshitais» souvent à me dire durant les work out «jsuis incapable», «je veux arrêter» Ô combien de fois me suis-je dit ces mots, les yeux plein d’eau. Ces entraineurs qui nous accompagnent ont appris à lire notre non-verbal au point où notre mental est démasqué.

«Pousse au travers ton mental» «Concentre-toi sur toi» «T’es capable» me répète-t-on sans cesse.  S’il y a quelque chose que j’ai compris de cette discipline c’est que tu n’obstines pas ton coach.  Non pas parce que je l’ai déjà tenté (Je mentirais si je disais que j’en ai jamais eu l’envie) mais bien parce que j’ai le sentiment que l’on croit en moi, en mon potentiel physique et ça, je m’y accroche dans les moments les plus difficiles.

Réussir à pousser mes limites, je réussi à le faire, chaque fois que je mets les pieds chez Isatis et lorsque je retourne à mon bureau, cette mentalité m’accompagne tout au long de la journée.

Depuis, ma clientèle a doublé voire presque triplé.  Ce fameux X dont tout le monde cherche désespérément, le mien, je l’ai trouvé.

Peu importe votre discipline de choix, maintenez-la dans les moments les plus demandants, car elle a le pouvoir de vous transporter là où vous souhaitez être.  Suffit de s’abandonner et d’y croire!

Merci Mathieu, Joel, Vincent, Emile et membres Isatis

1 Parce que l’on est vraiment face à nous même lorsque le cancer frappe

2 Work out of the day

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *